• Bonjour à vous,

     

    Je continue à vous parler du chapelet du Diable qui se trouve en contrebas du Roc-Branlant.

    Le chapelet du Diable est une cascade de blocs granitiques qui recouvre entièrement le lit

    du ruisseau sur une distance de 250 m avec un fort dénivelé. Quand on descend par un sentier

    balisé et que l'on remonte vers le lavoir, on entend gronder le ruisseau en dessous .

    C'est une promenade très agréable et apaisante sous l'ombrage des différents arbres.

    Les amateurs de plantes ne manqueront pas de découvrir le sentier botanique.

    Je vous montre les photos:

    DSC01875

     

    DSC01879

     

    Quand au lavoir, il servait à faire macérer le chanvre pendant une dizaine de jours . Lorsque 

    les fibres se détachaient du chanvre , elles étaient récupérées et séchées dans les prés

    alentours avant de servir à confectionner du papier et des cordes.

    Ce lavoir servait aussi aux lavandières du village.

    Parait-il que l'eau ne gelait jamais , il aurait été utilisé jusqu'à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

    Voici les photos:

    DSC01883

     

    DSC01884

     

    Voilà je vous ai parlé de l'essentiel du plan d'eau de Saint-Estèphe ainsi que du circuit du

    Roc-Branlant et tout ce qui se trouve aux alentours.

    Je vous souhaite de passer une agréable journée ensoleillée.

     


    10 commentaires
  •  

    Bonjour à vous,

     

    Posé en équilibre sur une plateforme granitique, le Roc - Branlant est un énorme bloc

    de granit de 2,40m de haut et de 8,75 m de circonférence et un poids de 27 tonnes.

    Malgré cette masse , sa particularité réside dans le fait qu'il bouge de plus de 10 cm

    si on le pousse assez fort côté nord.  Si on met une pièce de 20 centimes à l'aide d'une baguette fendue dessous , il la tord et se trouve cintrée telle une tuile miniature et servira suivant  des dires de porte bonheur.

    J'en ai fait tordre plusieurs pour moi et mes petits enfants qui étaient très contents pour les mettre dans leur tirelire .  

    Voici les photos:

    DSC01861.JPG

    Mes petits enfants enchantés de faire de l'escalade sur les blocs de pierres.

    DSC01862.JPG

    Mon amie qui ajuste son appareil photo.

    DSC01868.JPG

    Nous quatre pris gentiment par un monsieur .

     DSC01864.JPG

    Petit garçon du monsieur qui essaye de faire bouger l'énorme roc.

    DSC01885

     

    DSC01886.JPG

     

     Demain je vous ferai visiter le chapelet du Diable qui se trouve plus bas et le lavoir plus haut que le Roc Branlant.

     

    Je vous souhaite de passer une bonne journée .

     


    8 commentaires
  • Bonjour à vous,

     

    En Périgord vert , tout au nord du département de la Dordogne se trouve le plan d'eau de 17 hectares arrosé par le ruisseau la Doue affluent du Bandiat . Il s'appelle le Grand étang de Saint- Estèphe.

    Il se situe à 7 kms au nord de Nontron en Dordogne.

    En aval de ce plan d'eau , il y a le monolithe du Roc Branlant et le Chapelet du Diable dont je ferai un aticle demain.

     

    Voici les photos qui sont de l'an dernier après le 15 août et la baignade était interdite car quelques jours auparavant il y avait eu une noyade et en fin août il y a des cyanobactéries . Actuellement , la baignade est interdite depuis le 26 août.

    DSC01827.JPG

     

     DSC01831.JPG

     

     Mes deux petits enfants .

    DSC01833.JPG

     

    DSC01835.JPG

     

    DSC01836.JPG

     

    DSC01837

     

    DSC01838.JPG

     

    DSC01839.JPG

     

    DSC01855.JPG

     

    Je vous souhaite de passer une très bonne semaine.

     


    10 commentaires
  •  

    Bonjour à vous,

     

    Je vais vous présenter des blagues pour ce dimanche.

     

    Première blague :

     

    Un vieux baron marié à une jeune femme va voir une voyante. Elle regarde dans la boule

    de cristal et lui dit:

    Je vois que vous êtes du Capricorne . Oui, c'est exact ! mais la voyante lui précise  :

    Attendez ! A propos de Capricorne, Capri  c'est fini ; mais pour les cornes ,

    ça ne va pas tarder.

     

    Deuxième blague :

     

    Un mari trouve un type tout nu dans son armoire. Que faites -vous là ? Le type répond :

    Excusez-moi , monsieur, je chasse les mites ! Dans cette tenue? le type répond :

    Oh ! Les salopes, elles m'ont tout bouffé !

     

    Troisième blague :

     

     

    C'est l'histoire d'un paysan avec sa vache , qui fait du stop au bord d'une nationale .

    Un homme s'arrête et le paysan monte dans la voiture . Le conducteur lui demande:

    - " Et votre vache ?

    -  Ne vous inquiétez  pas, on va l'accrocher derrière ; elle a l'habitude de suivre. "

    Et ils partent . A 40 km/h , la vache suit . L e conducteur accélère alors un peu à 60 km/h.

    La vache suit. A 80 km/h , la vache suit toujours sans problème apparent .

    Le conducteur commence à s'énerver , et accélère encore. Le petit jeu se poursuit jusqu'aux

    limites de sa voiture. A 160 km/h , le conducteur regarde dans son rétroviseur puis, triomphant,

    s'adresse au paysan :

    -  "Elle fatigue , votre vache ; elle tire la langue !

    - De quel côté ?

    -  Euh? A gauche.

    - Alors , c'est qu'elle veut doubler ..."

     

    Je vous souhaite un très bon dimanche et je vous remercie de votre fidélité.

     


    7 commentaires
  •  

    Bonjour à vous,

     

    Autrefois la rampe des maréchaux adossée aux anciens ramparts de la ville , de nombreux

    maréchaux-ferrants étaient installés en ce lieu.  Maintenant, se trouve un salon de coiffure

    et des maisons habitées.

    En face il y a un long mur en pierres décoré par de nombreuses jardinières de fleurs.

     

    Voici les photos:

     DSC03958

    

    DSC03959

     

     DSC03960

     

     DSC03961

     

     DSC03962

     

     DSC03963

     

     DSC03966

    Maison fleurie en plein centre ville derrière l'église.

    DSC03414

      Vue du fleurissement derrière l'église fait par la commune

     

     Je vous souhaite de passer un bonne journée.

     


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires