• Bonjour à vous,

    Un kiosque est un pavillon de jardin ouvert, souvent de tous les côtés, parfois sur un seul côté

      La forme peut être ronde ou octogonale. Un dôme ou un toit à pans protège du soleil 

      aveuglant ou des intempéries . 

     Au cours du XVIIIe siècle, les multiples influences orientales en Europe firent du kiosque

    un élément important des jardins européens : fabrique de jardin ou pavillon .

    En 1893, le kiosque à musique est bien souvent un simple abri circulaire dans un jardin public

     ou sur une place publique qui permet d'accueillir des musiciens pour un concert en plein air,

    en journée ou en nocturne si l'éclairage est offert .

    Toutefois, en dehors du sens premier préservé par l'espace public, surgit vers 1848

     un emploi économique de petite maison de vente .

     

    Le kiosque à musique octogonal de Saint-Junien a été construit en 1894 par la

    Maison Guillot-Pelletier à Orléans . Il a été rénové en 1993 .

    Voici les photos :

    Photo-071-copie-1.jpg

     Photo-072.jpg

    Photo-073.jpg

    Je vous souhaite de passer une bonne fin de semaine.


    11 commentaires
  • Bonjour à vous,

     

     Voici quelques photos de petits riens qui font le beau patrimoine de Mortemart

     classé " un des plus beaux villages de France " .

     Photo 034

    Photo 035

    Photo 068

      Photo 033

    Photo 061Photo 095-copie-1  Photo 097-copie-2

      Photo 104

       Les trois dernières photos sont de ma petite-fille Pauline 9 ans.

    Je vous souhaite une belle journée ensoleillée.

               


    12 commentaires
  • Bonjour à vous,

    Pour la carte de Fance des paysages que vous trouverez

    à partir de dimanche chez Canelle.

    Situé au pied des monts de Blond , le charmant village de Mortemart figure sur la liste

    des plus beaux villages de France . De son passé , cette petite cité de caractère a conservé

    de nombreuses traces comme en témoignent les vestiges du château des ducs de Mortemart,

    les jolies demeures , les deux anciens couvents et les pittoresques halles en bois du 16e siècle.

    A côté de la place royale sur laquelle se dressent les vieilles halles , le site du château fort

    constitue un lieu paisible et romantique avec ses douves et son jardin reposant .

    Ancienne chapelle du couvent des Augustins , l'église du village est surmontée d'un beau

    clocher à bulbe. L'intérieur de cet édifice renferme des stalles en bois sculptées datant du

    15ème siècle ainsi qu'un retable baroque .

    Voici les photos :

    Photo-003.jpg

    Photo-113-copie-1.jpg

    Photo-011.jpg

    Photo-036.jpg

    Photo-041-copie-1.jpg

    Photo-057.jpg

    Photo-070.jpg

     

    Photo-089.jpg

    Photo-096-copie-1.jpg

    Photo-100.jpg

    Photo-108-copie-1.jpg

    Photo-106.jpg

    Je vous souhaite de passer un bon dimanche ainsi qu'une bonne semaine.

     


    26 commentaires
  • Bonjour à vous,

    Aujourd'hui je vais vous parler d'un petit village de Haute-Vienne qui s'appelle Saint-Bazile.

    C'est une petite commune de 147 habitants près d'Oradour-sur-Vayres et à 10 km de

    Rochechouart , située dans l'emprise du cratère de la météorite de Rochechouart .

    L'église de Saint-Bazile placée sous le vocable de Saint-Blaise dont le nom est devenu

    Saint-Bazile a été construite au 12ème siècle puis réparée au 15ème , 19ème siècle

     et en 1972 . Sur les contreforts qui soutiennent l'édifice , on peut voir des écussons

    portant des aigles déployés . Le portail est de type limousin , à deux voussures avec

     une frise de chapiteaux du 13ème siècle .

     A l'entrée de l'église se trouve un sarcophage en granit.

    Voici les photos:

    Photo-062.jpg

    Photo-072.jpg

    Photo-075.jpg

    Photo-077.jpg

    Photo-080-copie-1.jpg

     Photo-087-copie-1.jpg

    Photo-103-copie-1.jpg

    Photo-121-copie-1.jpg

    Je vous souhaite de passer une très bonne semaine.

     


    17 commentaires
  • Bonjour à vous,

    Construits par les premiers paysans limousins entre 4500 et 2000 ans avant Jésus-Christ ,

    au Néolithique ou âge de la pierre polie , les dolmens sont des assemblages de grosses dalles

    souvent masquées par un tumulus fait de terre et de pierrailles . Ce sont des tombes parfois

    individuelles , souvent collectives comme des caveaux familiaux.

    Sur la route reliant Oradour-sur-Vayres à Champagnac-la-Rivière , à droite, un chemin mène

    à environ 200 mètres à une table formée de trois grandes pierres plates:

    c'est le dolmen de la Tamanie.

    Il est constitué d'une chambre funéraire aux parois et à la dalle de couverture en gneiss.

    Anciennement fouillé en 1888 , ce n'était plus qu'un amas de cailloux sans tumulus.

    Une fouille réalisée en 1980 a permis de retrouver les calages des piliers et le sol de 

    la chambre funéraire initiale . Ne subsistaient comme objets accompagnant les morts que

    quelques pointes de flèches en silex et fragments de céramiques. Les ossements avaient

    été dissous du fait de l'acidité du sol. 

    Aux temps anciens, on aimait guère passer dans le voisinage de ces lieux pendant la nuit 

    car c'était l'objet de plusieurs légendes dont on disait entre autres que " la pierre était 

    hantée par un serpent énorme dont la queue se reposait sur un des piliers tandis que la tête 

    se trouvait dissimulée dans la haie de l'autre côté du chemin " ce qui fait environ 8 m de long.

    Cette fouille a autorisé la restauration du dolmen par les Monuments Historiques .

    Voici les photos:  

    DSC05966 

    DSC05960.JPG

      DSC05961.JPG

    DSC05962.JPG

    DSC05965.JPG

    Je vous souhaite de passer une très bonne journée.

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique